4 × 5 =

18 + 5 =

Le 27 avril dernier, les “Barlous” nordistes étaient réunis au Grand Mix de Tourcoing afin d’assister au concert du rappeur Seth Gueko.

Le rappeur de 37 ans originaire de Saint-Ouen-l’Aumône, qu’il revendique dans bon nombre de ses morceaux, était de passage dans le Nord pour son Barlou Tour afin de nous chanter des chansons de son dernier album Barlou, ainsi que certains de ses tubes, de quoi ravir les fans et de quoi faire vibrer les murs du Grand Mix.

Après Slimane, la première partie, qui s’offre au public comme un tour de chauffe, se hisse sur la scène le célèbre BARLOU, caractéristique du rappeur. Que ce soit sur les tee-shirts, les pulls ou les bonnets, il n’est pas étonnant de retrouver ce nom, qui s’apparente presque à un logo, dans le public.

Le public est en ébullition et Seth Gueko arrive, c’est parti pour une heure et quart de concert physique, brutal, mais l’ambiance est au rendez-vous.
Le public rappe en coeur avec le rappeur issu du collectif Néochrome crée en 1998.
Derrière cette carrure et ces biceps susceptibles d’en effrayer plus d’un, Seth Gueko est un rappeur hyper communicatif. Les interludes entre les différents morceaux sont parfois longs, parfois plus courts, mais toujours parsemés de punchline. Seth Gueko vanne sur le physique, notamment les dents de certaines personnes du public, balance des insultes à droite à gauche, mais impossible de ne pas comprendre qu’il s’agit de second degrés. De quoi se croire dans un Rap Contenders.

JoeyStarr RMX, morceau de son troisième album Professeur Punchline, est une des interprétations les plus puissantes de la soirée.
Les fans la connaissent par coeur, le nom de JoyerStarr résonne dans le Grand Mix. L’ambiance est à son paroxysme, impossible de ne pas être entraîné dans le mouv’ du concert.

Et fait étonnant, le public n’était pas composé exclusivement de jeunes. La moyenne d’âge était plutôt haute, et le couple de personnes âgées, au fond de la salle, avait également l’air de passer du bon temps au concert du plus célèbre des Barlou.

Toutefois, pour apprécier le concert, il ne faut pas être réticent aux musiques du rappeur, et ne pas être irrité par l’insulte facile. Les textes de Seth Gueko sont incisifs, parfois violents, et la femme est parfois déconsidérée, tout comme les hommes (notamment ceux en manque de muscles).  Mais Seth Gueko est un personnage, une inondation scénique qui rafle tout sur son passage.

Seth Gueko et son Barlou Tour ne décevra en rien les fans. Même si l’on peut éprouver de la réserve face à ses morceaux, la prestation et la communication de l’artiste méritent le coup d’oeil.