15 − 15 =

neuf + dix-sept =

Jeudi 4 mai dernier, une vingtaine d’étudiants ont été conviés à la 3Style University organisée par Redbull à l’HEI de Lille. Pendant 3 heures, ces apprentis ont découvert l’univers des bases du mixage avec des équipements à la pointe et… DJ Stresh qui est entre autre le dj du rappeur Youssoupha et d’A2H.

L’association BPM de l’HEI Lille et Redbull qui ont organisé l’événement ont sélectionné 12 étudiants parmi ceux ayant candidaté via un formulaire web. La sélection s’est faite dans le but d’obtenir un groupe hétérogène, avec des profils, des techniques de mix et goûts variés. De la techno au R’nB, en passant par l’EDM et le disco, nombreux sont les styles représentés chez les étudiants de Polytech Lille, ISEN, HEI… Parmi les étudiants présents, majoritairement lillois, deux se démarquent par leur indépendance : l’un est venu de Rouen pour l’occasion, l’autre prépare le concours Redbull 3 style (Dj Stresh en a été le gagnant français en 2016).

Une formation pour mixer comme des pros

L’objectif de la 3Style University est d’apprendre l’art du mix aux étudiants dj qui n’ont pas encore un niveau professionnel. Pour les 3 heures de workshop, les étudiants ont pu utiliser du matériel professionnel mis à leur disposition. Pour leur imposer des conditions de travail et les contraindre à s’adapter, chaque étudiant s’est vu attribuer un binôme avec lequel il a dû faire les exercices demandés. Mixage, mashup, workplay ou encore flip, autant de notions qui sont expliquées par DJ Stresh aux apprentis dj avant une mise en pratique devant des étudiants, organisateurs et une presse restreinte conviée à l’occasion. Au fur et à mesure des 3 heures, la pression et le trac retombent, laissant place à une ambiance conviviale mais sérieuse. Derrière ses platines, DJ Stresh mène les activités avec sympathie accompagné de 2 écrans qui permettent aux étudiants de voir ses mains mais aussi le logiciel de mixage sur son ordinateur. De plus en plus informatisé, le mixage fait toutefois l’objet d’un retour à la matérialisation avec l’utilisation de platines notamment. Pour les étudiants, il s’agissait bien souvent de leur première utilisation de vinyles pour mixer.

Un événement qui va bien au delà des 3 heures d’atelier

L’association d’HEI et ses étudiants organisateurs de l’événement, ont dépassé le concept du workshop proposé à l’origine par Redbull. L’objectif étant d’organiser une vraie journée autour de la musique et du mixage, DJ Stresh a créé la surprise en venant mixer le soir à la Guinguette de la Marine, un restaurent/bar à quelques centaines de mètres d’HEI.