4 × cinq =

dix − 7 =

C’est en ce samedi 7 novembre que nous avons décidé de braver le froid pour nous rendre à la Rodia. Ce soir, c’est le Citron Vert qui invite pour fêter son 13ème anniversaire en musique, avec un public très nombreux puisque la soirée était complète (car oui, se faire accoster une bonne dizaine de fois devant la salle pour savoir si on a des places à vendre, c’est peu commun).

Rappelons-le, le Citron Vert est une association créée en 2002 ayant pour but la promotion et la diffusion de musiques éléctroniques tout style confondu (hardcore, techno, drum’n’bass, dubstep ou breakbeat, pour ne citer qu’eux) en France. Aujourd’hui, l’asso regroupe dj’s, perfomers, grapheurs, artistes décorateurs ce qui représente un beau petit monde.
Pour ses 13 ans, Le Citron Vert avait invité The Dj producer, Proxy, Forbidden society, Joeffar, DJ Yox, JDDJ3J, Grub, Son of a pitch ft Yoshi et beaucoup d’autres pour une programmation qui a ravi les amoureux de musiques éléctroniques. Les décors du club et de la grande salle étaient signés par les collectifs Nushy Soup et L’Octopus avec des semblants asiatiques et autant vous dire que c’était on ne peut plus appréciable !

Le décor de la grande salle par Nushy Soup et l’Octopus

On se dirige d’abord vers la grande salle pour y voir Son of a pitch et Yoshi di original balancer leurs sons pour chauffer en beauté le public déjà présent (il est 22h15). Après avoir accompagné Taiwan MC (artiste du label Chinese Man Records) et partagé la scène avec DJ pone (Birdy nam nam) et beaucoup d’autres, c’est notre MC Dinosaure qui accompagnait ce soir là le DJ drum’n’bass / Hip hop. Yoshi, connu pour ses quelques morceaux avec Gaïden (Aquarium par exemple) s’est fait plaisir en kickant sur les sons du DJ français ne laissant personne indifférent : ce duo d’un nouveau genre envoie du lourd.

Son of a pitch & Yoshi di original

Son of a pitch & Yoshi di original

Son of a pitch & Yoshi di original

Son of a pitch & Yoshi di original

 

DJ Yox

DJ Yox

 

Après ce set, on se ballade entre le club, la grande salle et le bar en écoutant tout ce qui est proposé par les artistes programmés par le Citron vert. On ne peut se confiner à un seul live tant tous les artistes à découvrir nous intriguent (des artistes éléctro qui balancent des basses et des drops dans un décor asiatiques, voilà voilà) et nous font danser.
Puis,  arrivé dans la grande salle, Dj Yox succède à “Je deviens Dj en 3 jours” avec de la grosse Drum’n’bass, tranchant un peu avec les artistes qui précédaient comme Urk et sa bass music expérimentale : Il est 1h15 et la grande salle s’anime sur de gros classiques, une bonne déco et des jeux de lumières fous. Ce set fut le plus énergique de la soirée si l’on omet de parler de Forbidden Society ! Initialement prévu dans la grande salle, le set des FS aura lieu dans le club ; Forbidden society débute son shift dans une salle presque comble sous la tête géant de ce dragon fumant installé par les 2 collectifs de décorateurs.. Début des hostilités avec des tracks drum classiques puis viennent les drops hardcore, les fans sont conquis.

Nous finissions notre soirée devant le live de Proxy dans la grande salle. Proxy, dj Russe qu’on découvre ce soir, est connu pour ses remixes des Prodigy, Boyz Noize, Tiga, Chromeo oby ou encore Digitalism. Il ouvre le bal aux alentours de 2H15 avec un remix du titre « invisible sun » des Prodigy. Puis s’en suit des remix et des compos, on reconnait par exemple le titre « Power now » de Dirthyphonics. Pour cette fin de soirée, on en prend plein les yeux et plein les oreilles, et on adore.

Proxy, la grande salle

Proxy, la grande salle

Autant dire que ce fut une soirée réussie pour le Citron vert : son 13ème anniversaire a affiché complet en ayant su ravir aussi bien les fans de musiques éléctroniques en tout genre que ceux dont la volonté était de découvrir de nouveaux artistes (ce qui fut notre cas).
On remercie le Citron Vert pour son accueil et sa soirée qui a retourné la Rodia. Toute les photos et les autres soirées organisées par l’asso sont à retrouver sur leur page Facebook.