quinze + dix =

quinze − deux =

Chaque année lors du Festival International de Film de Cannes, nous retrouvons plusieurs clubs éphémères  pour mêler la magie du cinéma au monde fantastique de la musique et des soirées inoubliables, ce qui donne un cocktail d’arts incroyable.

Pour la énième édition la Villa Schweppes était au rendez-vous avec une programmation de folie. Pedro En Live a pu renouveler l’expérience de ce lieu incontournable du festival de Cannes. Après avoir occupé le plus grand voilier du monde l’année dernière, la Villa Schweppes s’est implantée pour cette édition de 2015 au club “Les Marches” avec une terrasse donnant une vue de folie sur la baie cannoise.

20150519_163847_HDR

Lundi 18 mai 23h30, après une projection nous voilà en direction de la Villa Schweppes, à l’entrée, plus exactement devant le Casino Barrière se situant à côté du grand Palais, nous a accueilli la sympathique équipe de la Villa. L’entrée est majestueuse, nous arrivons devant un ascenseur, un panneau de la Villa Schweppes nous indique le 3ème étage, l’excitation commence à monter, ça y est on y est, la soirée peut commencer. Un photographe nous accueille en nous proposant une photo derrière le mur à l’effigie de la marque, on se prête au jeu puis on entre dans le lieu. Lumière bleue tamisée, musique de fond, l’ambiance est au rendez-vous. Après avoir succombé au talent des bars tenders on réalise une mini visite du site. L’agitation est à son comble le DJ Cut Killer s’installe aux platines, l’ambiance est au rendez-vous, Grand Corps Malade le rejoint et réalise deux ou trois slams. L’artiste était présent ce lundi 18 mai à la Villa pour présenter son tout nouveau court métrage “Au bout du tunnel” en début de soirée.

IMG_20150519_014931

 

20150519_005353_HDR

La soirée se déroule à merveille, l’ambiance est à son comble, les invités, un cocktail à la main, se défoulent au gré du son. Le DJ Cut Killer se fait rejoindre très vite par Passi, qui entame quelques chansons comme la célèbre “Face à la mer“. Les titres s’enchaînent, nous retrouvons des sons de toutes générations, les gens se déchaînent sur le dance floor, les bras levés. En plus d’une ambiance de folie, la Villa Schweppes reste mythique pour ses succulents cocktails à base de Schweppes bien évidemment. Sur la terrasse on aperçoit quelques ballons en forme de cœur offrant une déco très girly, reste de la journée en collaboration avec le magazine féminin Paulette où on pouvait retrouver des ateliers make-up et coiffure tout au long de l’après-midi.

IMG_20150519_003548IMG_20150519_002552

 

Une rude journée nous attendait le lendemain, après avoir dansé et chanté jusqu’à tard dans la nuit nous décidons de mettre un terme à cette soirée du 18 mai qui risque de ne pas être oublié.

Mardi 19 mai, après avoir testé la veille la Villa Schweppes en soirée nous avons décidé de nous y rendre l’après midi étant donné que les festivités débutaient chaque jour à 15h. Toujours le même accueil très agréable de la part de l’équipe de la Villa, on arrive, on sirote un Schweppes agrum’ sur la terrasse, le soleil est au rendez-vous, la vie est belle, très belle. La salle intérieure est vide, calme, mais l’agitation est à son comble sur la terrasse, on écoute quelques instants la DJ Anja qui nous met de bonne humeur malgré une courte nuit. Cette jeune femme fait parti de “Tête d’affiche” une agence de DJ’s de tout horizons visant les grands événements les plus branchés de France. La Villa Schweppes met le feu sur la croisette tant bien le soir que la journée et ça c’est un très gros point fort dans ce monde cannois!

20150519_155050_HDR

Mercredi 20 mai, notre dernier jour sur Cannes ne pouvait pas se passer sans aller dire au revoir à la Villa, surtout qu’un événement important nous y attendait: l’interview pour Radio Vintage de Greg Boust faisant parti, tout comme Anja, de l’agence Tête d’affiche. Nous avons pu le contempler aux platines lors de notre arrivée le lundi soir, ce directeur artistique du Baron, a répondu à nos questions sans soucis. Si vous voulez lire l’interview c’est par iciNous avons pu voir le groupe Papooz arriver sur les lieux de la Villa se préparant à un live de folie auquel, malheureusement, nous n’avons pu assister, d’autres rendez-vous sur la croisette nous retenaient.

L’expérience de la Villa Schweppes pour cette 69ème édition du festival de Cannes a été très chouette, et on ne garde que d’excellents moments en tête. La Villa Schweppes c’est la joie, la fête, sans prise de tête. Il s’agissait sans doute du lieu à ne surtout pas manquer cette année. La Villa, à très vite!

Cassandre