un + dix-neuf =

un × trois =

Après les quelques festivals du mois de mai, on vous donne rendez-vous au Jardin du Michel à Toul (30minutes de Nancy) ce week end du 2-3-4 juin.

 

Après plusieurs années à Bulligny, là où est né le festival, le JDM déménage à Toul !
La programmation du 2-3-4 juin est alléchante, il y en aura pour tous les goûts. Liste de nos quelques coups de cœur et des découvertes à faire pendant ces 3 jours ! Car oui il y a des têtes d’affiches (immanquables), mais il y a aussi des artistes un peu moins connus qu’on a hâte de découvrir sur scène !

 

La programmation en détail ci-dessous :

Les artistes qu’on a hâte de voir et/ou découvrir sur scène !

 

Jabberwocky > Vendredi
Connu pour leur titre « Photomaton » qui passait en boucle à la radio, Jabberwocky ce n’est pas que ça ! Leurs titres sont un mixte de musiques apaisantes & dansantes, un son electro house bien propre au trio.

Little big > Vendredi
Tout droit venu de Russie, Little Big promet un show complètement fou ! Avec leur univers déjanté & leur électro-techno, on sent que les festivaliers vont tout donner pendant ce concert !

Pete Doherty > Samedi
Pour la légende, pour son rock anglais nonchalent, pour dire qu’une fois dans notre vie on a vu Pete Doherty en live. Même si on connaît sa réputation, on se dit que si on a jamais eu l’occasion de le voir sur scène, il est temps !

Holy Two > Samedi
Si il y a bien un groupe qu’on peut vous conseiller de voir c’est eux ! Pas deux, mais trois sur scène, Holy Two sillonne les routes depuis plus d’un an. Leur électro pop puissante n’a rien à envier aux grands ! Après la sortie de leur EP « A Lover’s Complaint », leur premier album sortira en novembre et on nous dit dans l’oreillette (et surtout sur le site du JDM) que nous allons en avoir un avant goût ce samedi 3 juin !

Bambou > Samedi
Beaucoup de groupe aux teintes électro dans cette sélection, Bambou n’y échappe pas ! Ici le rock vole quand même la vedette, on sait que c’est pendant le live des Messins qu’on se dira « c’est maintenant que j’ai envie de secouer ma tignasse dans tous les sens ».

Sum 41 > Dimanche
On ne pouvait pas ne pas les mettre dans la liste des groupes à ne pas rater. Sum41 c’est le groupe de notre adolescence. Qui n’a jamais écoute In To Deep à fond dans sa chambre ou verser une larme sur Pieces  (arrêtez de mentir on sait que vous l’avez fait)? Fidèle au punk rock, ils ont sorti leur nouvel album « 13 voices » en 2016 ! On espère quand même avoir le droit à quelques anciens titres, même si on saura apprécier les nouveaux.

Lucille crew > Dimanche
Direction Tel Aviv ou plutôt Tel Aviv vient à nous ! Lucille Crew est un collectif composé de 9 personnes : chanteuse, musiciens, MC. Avec leurs influences allant du hip hop au funk, en passant par le blues, ils forment un groupe atypique ! Leur groove communicatif va faire bouger  le plus endormi des festivaliers ! Déjà vu l’an dernier au Chien à Plumes, où ils avaient enflammé la foule, on est sûr qu’ils feront de même avec celle du JDM.