dix-huit + quinze =

2 × quatre =

Ce jeudi 25 février 2016,  direction GeneriQ au Pays de Montbéliard, terre du Moloco, pour une exploration musicale dans un endroit atypique : le musée de l’aventure Peugeot (Allez Sochaux !) avec Others Lives + Jesse Mac Cormack + Xavier d’Arcy

Quelques mots pour présenter le festival : « GéNéRiQ est une aventure collaborative, un des rares festivals à être porté conjointement par six structures : Les Eurockéennes de Belfort, La Vapeur (Dijon), Le Moloco (Audincourt), Le Noumatrouff (Mulhouse), La Rodia (Besançon) et La Poudrière (Belfort).Le festival s’appuie ainsi sur un système d’organisation coopératif : il s’enrichit de la contribution et du réseau de chacun des porteurs du projet. » www.generiq-festival.com

Sans crier gare, je décide de me laisser surprendre et de découvrir les artistes en live ce soir, je lis juste quelques mots sur eux avant de partir. Début de l’exploration des tumultes musicaux de Generiq 2016 dans 3 -2 – 1 

Les personnes qui le souhaitaient pouvaient venir dès 18h30, pour visiter le musée avant de savourer cette soirée musicale. 20h30 début du concert, qui se déroule sur la mezzanine du musée (avec une vue plongeante sur la collection de voitures Peugeot).

Jesse1

Jesse Mac Cormack en solo

Jesse Mac Cormack, jouait en solo dans l’après-midi au studio sauvage à Etupes. On a donc le droit à une transition musicale en solo, avant l’arrivée du groupe au complet. Jesse a une forte présence sur scène, même seul, guitare & machines lui suffisent pour envouter le public. La scène étant plutôt basse, le public peut s’asseoir directement devant, pour ne pas manquer une seule goutte du concert ! Une fois le reste du groupe monté sur scène, l’ambiance s’intensifie, devient un peu plus rock, suit cette voix qui domine les instruments autour d’elle. Intense, prenant, mélancolique, tout en gardant une certaine retenue, voilà le résumé en quelques mots, de ce live des Montréalais de ce début de soirée !

Jesse2

Jesse Mac Cormack et son groupe au complet

Petite halte au bar avant Other Lives, bar un tantinet submergé par la demande ! On sent qu’ils ne sont pas habitués à accueillir un public amateur de bière, on frôle même la catastrophe « Il n’y a bientôt plus de fûts » (plus de peur que de mal, il en restait encore en fin de soirée !). En patientant, on écoute Xavier D’arcy en acoustique, parenthèse folk & souriante, qui joue directement entre les voitures !

IMAG0523 2

Xavier D’Arcy

Place à Other Lives et son chanteur aux cheveux longs et soyeux. Le groupe nous transporte directement dans une autre dimension, où la magie de leur pop mélodieuse opère merveilleusement bien. Sur scène on retrouve des grosses ampoules en guise de décoration, qui donnent un cachet à ce concert qu’on observe et écoute ! À certains moments, le groupe peut faire penser à Balthazar et la voix nonchalante d’un de ses chanteurs.

Otherlives3

Other Lives

On se balance sans s’en rendre compte de gauche à droite, porté par les cordes douces des violons. Du tac au tac, Other lives arrive à changer d’atmosphère, clavier, guitare, percussions, voix harmonieuses à l’unisson, nous voilà sous un coucher de soleil anglais….

OtherLives1

Other Lives

OtherLives2

Other lives vu du dessous

C’est beau, tout simplement beau. On m’avait dit du bien des Américains d’Other Lives, je ne pensais pas être surprise à ce point, c’est certain leur dernier album Rituals va finir sur ma wishlist ! Une très belle découverte, merci GeneriQ/ Le Moloco !